3.9 C
Paris
samedi, décembre 3, 2022

Maitriser la gestion des risques IT, Surveillance, Visibilité, Automatisation, Supervision, Monitoring

HomeEntrepriseMaitriser la gestion des risques IT, Surveillance, Visibilité, Automatisation, Supervision, Monitoring

Le Système d’information d’une entreprise, est son épine dorsale, s’il vient à rencontrer un souci, c’est souvent toute la structure qui s’en trouve bloquée, et ce quel que soit le niveau où le souci se produit ; c’est pour cela qu’une supervision et un monitoring s’imposent à tous les responsables.

 Maitriser la gestion des risques IT, Surveillance, Visibilité, Automatisation, Supervision, Monitoring.

Avec des violations de données de tiers qui se trouvent aujourd’hui à un niveau record, la complexité des système IT qui les rendent instables et difficiles à gérer, l’intensification des cybermenaces ou encore la recrudescence des cyberattaques qui voient tout le monde comme une cible potentielle, les risques IT deviennent omniprésents et doivent être pris très au sérieux par les entreprises au risque de le payer très cher.

Et pour preuve, selon une étude récente faite sur plus de 380 responsables IT en Europe par Splunk, une entreprise américaine spécialisée dans la production de logiciels de recherche, en moyenne une entreprise européenne subit 3 incidents IT par mois et chaque incident a un coût moyen de 115 034 euros.

Traditionnellement, les organisations se contentaient de simples questionnaires annuels ou semestriels pour évaluer les dangers réels et potentiels qui pèsent sur leurs systèmes informatiques et projets informatiques. Aujourd’hui, elles sont invitées à utiliser une méthode plus élaborée et précise qui va du recensement de tous les risques possibles, à l’atténuation et surveillance des risques, en passant par l’estimation de l’impact des dangers s’ils venaient à apparaître, sans oublier la recherche de solutions adéquates pour chaque risque identifié.

Mais le suivi de ce processus classique de gestion des risques IT ne suffit pas ! Pour une parfaite maîtrise des risques IT, les experts suggèrent aux entreprises de se doter d’outils, d’organisations leur permettant de bénéficier d’informations en temps réel, d’avoir une vue unique sur l’ensemble des risques et permettre de les piloter et enfin de recourir à l’automatisation dans le but de réduire le coût des processus manuels et les risques qu’ils impliquent.

Découvrez dans cet article pourquoi il vous faut : Maitriser la gestion des risques IT, Surveillance, Visibilité, Automatisation, Supervision, Monitoring, c’est devenu  une réelle nécessité. !

Quels sont les risques informatiques ?

Les risques informatiques ou risques IT font référence aux potentiels pertes, dommages ou préjudices qu’une organisation subit lorsqu’une menace exploite une vulnérabilité dans ses ressources d’information (systèmes informatiques, données, applications…).

Vos systèmes informatiques et les informations que vous y détenez sont exposés à un large éventail de risques. Si votre entreprise s’appuie sur la technologie informatique pour ses opérations et activités clés, vous devez donc être conscient de l’étendue et de la nature de ces menaces.

Les menaces qui pèsent sur vos systèmes informatiques peuvent être externes, internes, délibérées et non intentionnelles. Elles peuvent aussi être physiques (exemple : dommage causée par un incendie, des accidents, inondation…), électroniques (exemple : piratage de site Web, infection de virus…), techniques (exemple : bogues logiciels, panne d’ordinateur, panne d’un composant informatique…) d’origine humaine (le manque d’expertise, les potentielles erreurs de manipulation…) ou encore dues à des pannes d’infrastructure.

Qu’est-ce que la gestion des risques informatiques ?

Pour faire simple, la gestion des risques informatiques est l’application de méthodes de gestion des risques pour gérer les menaces informatiques. Elle implique des procédures, des politiques et des outils pour identifier, évaluer et traiter les menaces et les vulnérabilités potentielles de l’infrastructure informatique.

Notez que la gestion du risque n’a pas toujours pour finalité la suppression totale des risques identifiés. Parfois, les gestionnaires de risques IT doivent se contenter de les minimiser pour que leur impact soit moins important.

Si une organisation gère convenablement ses risques informatiques, elle devrait être en mesure d’assumer des scénarios de risque imprévus tels que :

  • L’interruption de la communication pendant une durée assez longue ;
  • La destruction de matériels informatiques qu’ils soient importants ou non ;
  • Les cyberattaques qui interrompent ses opérations informatiques pendant une période indéterminée
  • Vol et prise en otage de données.

Le processus de gestion de risques IT

La gestion de risques IT fait aussi référence au processus qui va permettre à l’organisation de connaître et évaluer les risques auxquels elle est confrontée, d’identifier ses faiblesses ou encore de savoir si elle est surexposée à différentes menaces. Le processus en question implique aussi des étapes de recherche de solutions pour atténuer les risques et l’application des contre-mesures.

Voici les 4 grandes étapes du processus de gestion de risques IT :

  • L’identification des risques.

Les approches utilisées pour l’identification des risques IT peuvent inclure l’utilisation de listes de contrôle, de jugements basés sur l’expérience et les enregistrements, d’organigrammes, de remue-méninges, d’analyse de systèmes, d’analyse de scénarios et de techniques d’ingénierie de système.

  • Analyse et évaluation des risques.

L’analyse et l’évaluation des risques IT est un processus d’analyse des menaces et des vulnérabilités potentielles de vos systèmes informatiques afin d’établir les pertes auxquelles vous pourriez vous attendre si certains événements se produisaient.

Lors de cette étape, vous saurez quels sont les risques qui doivent être traités ou bien ignorés sans mettre en cause l’ensemble du projet.

  • Réponse aux risques.

Une fois clairement identifiés et évalués, certains risques trop importants pour être ignorés sont automatiquement considérés comme des problèmes, qu’ils conviennent de traiter sans perdre de temps. Vous allez donc appliquer vos stratégies d’atténuation des risques lors de cette étape.

  • Surveillez et examinez le risque.

Une fois que vous avez déployé les solutions et actions permettant le traitement des risques trop importants pour être ignorés, vous devez suivre et examiner les progrès des actions d’atténuation des risques. Utilisez aussi votre évaluation des risques pour suivre et surveiller la manière dont votre équipe gère le risque afin de vous assurer que rien n’est laissé de côté ou oublié.

Les piliers de la maîtrise de la gestion des risques IT

Les experts en sécurité informatique proposent les 3 éléments suivants comme des piliers pour une meilleure maîtrise de la gestion des risques par les organisations :

  • La surveillance informatique (supervision)

La surveillance informatique permet aux utilisateurs d’identifier les problèmes informatiques en temps réel afin de prendre des décisions éclairées pour l’approvisionnement des ressources, la sécurité informatique ou encore afin d’évaluer les tendances d’utilisation.

Les outils de surveillance informatique les plus efficaces fournissent une évaluation continue des systèmes IT qui répondent aux questions essentielles suivantes :

Qu’est-ce qui a déjà été compromis ? En rassemblant des données sur les systèmes, les solutions de surveillance informatique peuvent déterminer le degré de sécurité d’une organisation en montrant ce qui se passe réellement dans les systèmes informatiques.

Qu’est-ce qui est vulnérable ? Pour déterminer les points vulnérables de votre système informatique, votre système de monitoring IT se concentrera sur la surveillance des points de données tels que les ports ouverts, la cadence des correctifs et les certificats TLS/SSL…

Quelles violations ont eu lieu ? La surveillance des systèmes IT offre aux responsables informatiques la possibilité de repérer avec une grande précision les différents lieux où sont apparues les violations (site internet, applications métiers…). Certains systèmes de monitoring IT peuvent également accéder à des sources externes comme les publications et les discussions sur le dark web, les agrégateurs de violations, les résultats d’enquêtes officiels réalisées par les autorités…

Quel comportement des utilisateurs pourrait compromettre la sécurité ? Partage non sécurisé de fichiers entre utilisateurs, utilisation de mots de passe faibles, visite sur des sites web à risque, téléchargement de fichiers dangereux, désactivation de pare feu et d’antivirus, oublie de mises à jour… Tous les facteurs de risque liés aux utilisateurs qui peuvent contribuer à un risque accru de violation de données peuvent être identifiés par des systèmes de surveillance IT performants.

  • Une vue unique sur l’ensemble des risques

L’absence de visibilité sur les risques augmente considérablement la vulnérabilité de l’organisation par rapport aux cyberattaques et menaces informatiques en général.

Pour assurer aux organisations une surveillance continue et complète de l’ensemble des ressources informatiques, une solution de monitoring IT offre aux responsables informatiques la possibilité d’avoir une vue unique sur l’ensemble des risques IT qui pourraient à tout moment leur nuire.

Cela étant dit, une vue unique sur l’ensemble des risques ne sera réellement pas possible en l’absence de collaboration entre les différents départements, mais surtout entre les différents responsables tels que le responsable de la sécurité informatique, le chef de projet informatique, l’ensemble du service IT ou encore les prestataires externes et notamment l’entreprise spécialiste en infogérance.

  •  l’Automatisation des tâches basée sur les données

L’automatisation de l’informatique consiste à utiliser des logiciels et de systèmes destinés à réduire les interventions manuelles en se chargeant de certains processus. Avant, les logiciels d’automatisation s’exécutent dans les limites de ces instructions et se contentaient généralement de reproduire les mêmes actions.

Mais depuis peu, certains de ces outils s’appuient sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique, élargissant leurs capacités à réaliser des tâches complexes que même les humains ne sont plus en mesure de faire.

Élément clé des processus d’optimisation de l’environnement informatique, l’automatisation de l’informatique va vous aider à réduire vos risques IT et aussi à les traiter de manière plus efficace si vous utilisez des systèmes de surveillance et de traitement des risques IT basés sur l’automatisation.

Auteur Antonio Rodriguez Mota Editeur et Directeur de Clever Technologies

Michel
Actualités
Actualités liées
error: Content is protected !!