3.9 C
Paris
samedi, décembre 3, 2022

Google Helpful Content Update : c’est quoi et qu’est-ce que vous devez faire avec cette nouvelle mise à jour.

HomeBusinessGoogle Helpful Content Update : c'est quoi et qu’est-ce que vous devez...

Google continue de tenter d’augmenter son emprise sur le web, le but de cette nouvelle mise à jour c’est de mieux mettre en avant certains sites, en obligeant les créateurs de sites et de pages web à proposer des contenus utiles et authentiques. Obligeant aussi les experts SEO à revoir certaines de leurs stratégies.

Google Helpful Content Update : c’est quoi et qu’est-ce que vous devez faire avec cette nouvelle mise à jour. Le 25 août dernier, l’entreprise américaine de services technologiques confirme le déploiement d’une nouvelle mise à jour de son algorithme de moteur de recherche.

Baptisée « Mise à jour de contenu utile » en français, cette mise à jour déjà en cours permettra à Google de mettre en avant les sites et les pages web proposant du contenu utile et authentique pour les utilisateurs. Les sites et les pages web avec du contenu conçu essentiellement pour les moteurs de recherche et apportant peu d’intérêt pour les utilisateurs seront en revanche pénalisés.

Au fil des années, les annonces par Google des mises à jour de son algorithme de moteur de recherche ont perdu de leur importance.

Et pour cause, les mises à jour sont fréquentes et les nouveaux éléments qu’elles apportent sont toujours trop flous pour générer de l’intérêt.

Ce n’est pourtant pas le cas de cette récente mise à jour baptisée « Google Helpful Content ».

Audacieuse et présentée avec un nom très significatif, la mise à jour « Google Helpful Content » ne laisse personne indifférente et elle risque réellement d’apporter des changements majeurs dans la façon de créer du contenu web. Cette nouvelle mise à jour obligera aussi les experts SEO à changer la façon dont ils conçoivent leurs stratégies SEO.

Google Helpful Content Update : c’est quoi et qu’est-ce que vous devez faire avec cette nouvelle mise à jour. ? Dans cet article, nous allons parler de tout ce qu’il faut connaître avec cette mise à jour, proposé par Google et qui ne tardera pas à s’imposer à tous.

Quand la mise à jour «Google Helpful Content » affectera les sites web ?

Le 18 août, Google a annoncé la publication prochaine d’une nouvelle mise à jour de ses algorithmes, qu’il a baptisée « Helpful Content Update » ou mise à jour de contenu utile.

Le moteur de recherche confirmera plus tard que le déploiement de l’Update a commencé le 25 août et s’est terminé le 9 septembre dernier.

Par conséquent, au moment de la rédaction de cet article, de nombreux sites web ont déjà ressenti les impacts de la mise à jour. Cela dit, pour l’instant, on sait déjà que la mise à jour affecte essentiellement les sites en anglais. Il est prévu que plus tard il agira également sur des pages et des sites dans d’autres langues, mais aucune date précise n’a été donnée.

Comme toute nouvelle mise à jour importante, « Helpful Content » peut faire monter de façon significative votre site dans les résultats de recherche de Google (si vous respectez les nouvelles exigences SEO) comme le faire chuter aussi (si vous êtes à la limite de ce qui est acceptable par les crawlers).

Google Helpful Content pénalise le contenu « écrit pour les moteurs de recherche »

La mise à jour Helpful Content a été introduite pour dévaloriser les contenus qui ne s’adressent pas aux utilisateurs et sont trop optimisés pour influencer les moteurs de recherche.

Il est cependant important de noter que les recommandations introduites par « Helpful Content » ne sont pas nouvelles. En effet, la plupart des d’entre ont été déjà partagées par le moteur de recherche depuis longtemps pour éviter de faire du Black Hat SEO. Le Black Hat SEO est pour information une tactique qui optimise de manière excessive les éléments de la page pour influencer les résultats des requêtes des moteurs de recherche. Seulement, avec la publication de cette nouvelle mise, Google met enfin ses menaces à exécution.

Si vous vous reconnaissez dans les pratiques SEO suivantes, votre site internet a de grande chance de reculer dans le classement de recherche de Google avec la publication de la mise à jour Helpful Content :

  • Créer du contenu uniquement dans le but uniquement d’être classé sur Google et non pour répondre aux besoins des utilisateurs ;
  • Automatiser la création de contenu sur de nombreux sujets avec des techniques comme le spinning, la traduction ou encore l’Intelligence artificielle ;
  • Produire en masse des articles dans le but uniquement qu’ils soient bien référencés dans les résultats de recherche ;
  • Créer régulièrement des contenus qui se contentent de résumer ce que les autres sites ont déjà abordés en profondeur.
  • Créer du contenu qui oblige les visiteurs à aller chercher ailleurs pour obtenir plus d’informations auprès des autres sources que vous avez citées ;
  • Choisir des sujets en particulier uniquement parce qu’ils sont à la mode et donc susceptibles de ramener du trafic, alors qu’ils ne correspondent pas à votre audience ;
  • Rallonger artificiellement la longueur de vos contenus ;
  • Créer du contenu qui propose des réponses erronées ou non confirmées.

Une mise à jour qui sanctionne l’ensemble du site

D’après les informations sur la nouvelle mise à jour fournies par Google sur son blog, « Helpful Content » présente aussi la particularité de sanctionner tout le site dans son ensemble, même si quelques pages seulement contiennent du contenu spécialement conçu pour les moteurs de recherche. Cela étant dit, le critère est aussi pondéré. Cela signifie que les sites ayant peu de pages avec de contenu de mauvaise qualité subiront des sanctions plus réduites, comparés aux sites et pages avec énormément de pages avec du contenu de mauvaise qualité risque.

Une ancienne pratique de référencement longtemps considéré comme du Black Hat était de publier des volumes élevés d’articles en utilisant la tactique de réécriture de contenus trouvés dans les quatre coins du Web. Si vous avez abusé de cette technique par le passé, alors vous aurez quelques difficultés à sauver votre site web des lourdes sanctions qu’apportera la mise à jour Helpful Content.

Helpful Content aura donc aussi pour but d’inviter les propriétaires de site web et les webmasters à ne négliger aucun article publié pour éviter des sanctions à tout le site dans son ensemble. Ainsi, si par exemple vous avez un site e-commerce et que les articles de blog du site ont été essentiellement écrits pour influencer les moteurs de recherche, la boutique risque elle aussi d’être pénalisée, c’est-à-dire perdre des positions précieuses sur la SERP.

Google utilise des algorithmes plus intelligents et évolutifs

Déjà évoqué plus haut, ces recommandations Google introduites par Helpful Content Update ne sont pas nouvelles. Elles datent déjà de plusieurs années et sont connues de tous les experts en SEO. En revanche, c’est bien avec la publication de cette nouvelle mise à jour que le moteur de recherche s’offre la possibilité de savoir si oui ou non un contenu donné est uniquement optimisé pour les moteurs de recherche et n’ont que très peu d’intérêt pour les visiteurs.

Pour l’occasion, Google aurait mis en place une intelligence artificielle, qui par application de techniques d’apprentissage automatique, est en mesure de détecter des contenus auparavant classés de qualité pour le moteur de recherche, mais seront à partir de maintenant jugés de mauvaise qualité, car n’apportent rien aux visiteurs.

Mais tout le travail de l’analyse de la qualité des contenus n’est pas confié aux machines. Google mobiliserait aussi des milliers de personnes pour déterminer si les résultats de recherche répondent aux besoins des utilisateurs. Il s’agit des fameux Quality raters, encore appelés Google Search Quality Raters, de vraies personnes embauchées pour vérifier manuellement la qualité des pages de site web remontées dans les résultats de recherche souvent sous forme de test A/B.

Tous les secteurs sont touchés par l’Update

On avait déjà eu droit à des mises à jour Google qui touchaient uniquement une ou des catégories bien définies de site web. C’est notamment le cas de la mise à jour majeure dite Medic qui impactait principalement des sites avec des thématiques liées aux transactions monétaires, aux informations personnelles, aux informations médicales, aux informations financières ou encore aux conseils de vie.

Helpful Content Update n’est pas comme Medic Update. Cette mise jour concerne tous les sites, peu importe leur sujet ou thématique, même les contenus générés par les utilisateurs, a annoncé Google.

Cela étant dit, les résultats des tests faits par Google sur des sites anglophones montrent que la nouvelle mise à jour n’affecte pas tous les sujets de la même manière. Les sites web liés aux arts, loisirs, la technologie et l’e-commerce seraient les plus touchés par les pénalités.

Cela s’expliquerait par le fait que la création ou la génération de contenus pensés uniquement pour le référencement naturel est plus exagéré dans ces thématiques. Dans le e-commerce par exemple, il est presque de coutume de créer des fiches produits avec des contenus spinnés en masse, voire dupliqués.

Comment savoir si vous êtes touché par la mise à jour ?

Il n’existe aucun moyen pour vous de savoir si votre sera ou non affecté par la mise à jour, à part peut-être si vous savez déjà que vous avez abusé des pratiques interdites évoquées plus haut par le passé.

Jusqu’ici, Google n’a indiqué l’existence de signe particulier permettant aux propriétaires de site de déterminer si leur site a été affecté ou non par la nouvelle mise à jour. Si réellement cette dernière vous a pénalisé, vous le saurez en constatant une baisse dans votre positionnement Google, ce qui se traduira par une diminution de trafic.

Pour ne pas être pris par surprise par les éventuels impacts de la mise à jour, les experts en SEO conseillent à toute personne ou entreprise possédant un site internet de déjà faire une analyse du site par rapport à la mise à jour.

Google a publié sur son blog Google Search Central une série de questions vous permettant d’évaluer la façon dont vous créez du contenu sur votre site. Si vous répondez « oui » à une ou plusieurs des questions posées, il y a de grande chance que votre site sera pénalisé du fait que vous cherchez trop à séduire les moteurs de recherche.

Comment faire si vous avez été pénalisé par Google ?

S’il est confirmé que la mise à jour Google Helpful Content a bien pénalisé votre site web, la première chose à faire serait la suppression complète des contenus inutiles, ou du moins les retravailler. Vous allez donc supprimer tous les contenus que vous jugiez de mauvaise qualité par rapport aux nouvelles recommandations apportes par Helpful Content ou bien apporter des modifications pour qu’ils puissent répondre aux besoins de vos visiteurs.

Après, il pourrait aussi être intéressant de mettre à jour le site pénalisé avec de nouveaux contenus vraiment utiles aux utilisateurs pour envoyer à Google le signal positif que le site a changé.

Notez toutefois qu’il vous faudra être très patient avant de voir le site remonter dans les pages de résultats de Google. Une fois que ce dernier a jugé votre site de mauvaise qualité, il attendra de vérifier qu’à long terme votre site s’est réellement amélioré.

Auteur Antonio Rodriguez Editeur et Directeur de Clever Technologies

Michel
Actualités
Actualités liées
error: Content is protected !!