11.4 C
Paris
lundi, septembre 26, 2022

La Nantaise du Web | Référencement naturel écrit à la plume vs intelligence artificielle : quelle est l’incidence de la nouvelle mise à jour Google à la rentrée ?

Nouvelle petite révolution algorithmique qui pourrait faire grincer des dents les experts du référencement naturel. Vous nous direz est-ce uniquement pour faire flipper les ambassadeurs du Black Hat ?

Ou les chapeaux blancs risquent aussi de trinquer. Google annonce pour cette nouvelle rentrée une nouvelle mise à jour digne des berrets rouges. Ça risque de valser une nouvelle fois dans les SERP. Le référencement naturel va-t-il encore ressentir les secousses d’un tremblement de terre.

Référencement naturel 2022
Référencement naturel 2022

Nous pouvons déjà à la lumière de ce qu’annonce les ingénieurs de Google pressentir certaines choses. L’explication dans les lignes qui suivent qui devraient retenir l’attention des experts SEO ainsi que de leurs clients.

Coup de tonnerre sur les sites qui produisent du contenu uniquement pour les moteurs de recherche

Littéralement, cela signifie que Google en a marre d’être couillonner. Bien que le Machine Learning s’améliore de jour en jour, le moteur de recherche veut purger une fois de plus les contenus qui ne desservent pas les intérêts des internautes. Cherchant toujours à flirter au plus près de la réalité et des réponses données, cette nouvelle mise à jour donne le tempo. Elles souhaitent que les résultats de recherche soient encore plus précis pour ses utilisateurs.

Cette mise à jour est-elle un énième coup de Panda ou un nouveau vent venu de l’Antarctique. Voici ce que nous pouvons affirmer et qui semblerait avoir de l’objectivité pour Google.

Filtrer à outrance les sites qui utilisent les contenus produits par AI pour le référencement naturel

On ne va pas se mentir ! Pour le référencement naturelle contenu produit par des machines, c’est un gain de temps considérable et c’est utile. Cependant, c’est génial quand dans son domaine d’activité, on est l’un de seuls à le proposer. En revanche, quand la pratique se décuple à une échelle phénoménale, c’est là où ça plait moins. Et on comprend rapidement que la magie des mots ne sert qu’à manipuler la machine Google.

Cependant, Google observe la tendance. Dorénavant, il est aussi là pour vous faire des piqures de rappel. Vous aimez dans le cadre du SEO lui soumettre des millions de pages. Pas de problème, il les avale. Néanmoins, cette rentrée est peut-être le moment pour lui de vous rappeler que l’indigestion n’est plus très loin.

La finalité est celle qui fait grincer des dents. Google annonce tout simplement qu’il compte ignorer des millions de pages pour purger son index des toxines SEO.

Quid du bon rédacteur SEO pour perdurer en termes d’indexation

Pour les nouveaux sites qui débarquent fraîchement sur la Toile, ne remarquez-vous pas qu’il est plus difficile de les indexer. Une autre chose étonne. Parfois, votre page met plusieurs semaines à se présenter sur le moteur de recherche. Mais où est-elle passée pendant ce temps-là, chez retour vers le futur ? Pour ceux qui raisonnent en référencement naturel, on peut tout simplement dire que Google n’aime que les vitamines. Il sélectionne scrupuleusement la nouveauté contrairement aux sites anciens dont la Search Console est conciliante.

Est-ce la fautes aux millions de pages journalières qui sont déversées dans son moteur tout comme le camion poubelle débarque à la décharge. Il se pourrait bien que oui ! Google veut de la qualité. Le rédacteur SEO n’est donc pas mort, il va même ressusciter au millier des agences IA qui risquent de partir à la poubelle. Il vous suffit juste d’observer la littérature produite dans n’importe quel domaine de niche pour se rendre compte que la mayonnaise prend même en période de conflit russo-ukrainien.

Quel avenir pour le référencement naturel avec cette mise à jour ?

Le SEO est mort, vive le référencement naturel. A chaque mise à jour, beaucoup de consultant SEO font des crottes de lapins dans leurs sous-vêtements. C’est tout à fait normal. On est tous tenté parfois par manque de temps de faire du SEO à la cervelle de veau. Qui ne l’a pas testé. Arrêtons d’être hypocrite et regardons-nous dans le miroir sincère du référencement naturel.

Le SEO ne demande qu’à se moraliser bien que de nouvelles failles vont survenir. Essayons donc pour bien vivre les mises à jour de produire de la qualité. D’étoffer tous les angles d’exploitation possible pour satisfaire les internautes. Et surtout de se poser les meilleures interrogations qui ne sont pas remonter au cœur des Tools SEO. En posant de nouvelles approches, vous obtiendrez de meilleurs positionnement ou position zéro que ceux qui s’obstinent à produire des contenus similaires.

Michel
Actualités
Related news